Comment se préparer au cours de KY ? 

Y a-t-il des pré-requis ?

 

Pour venir pratiquer, il est nécessaire:

  • de ne pas avoir mangé juste avant (un délai de deux-trois heures est idéal);

  • de ne pas être sous l’emprise de quelque drogue que ce soit;

  • d’être dans une condition physique qui permette l’exécution d’exercices relativement intenses (voir la rubrique ”condition physique”).

 

Avant de venir au cours, vous êtes invité à:

  • lire les paroles des mantra qui ouvrent et clôturent tout cours de KY, ainsi que celles du mantra du mois. Vous les trouverez sur le site. Les références des musiques d’accompagnement seront également mises à votre disposition;

  • préparer votre matériel avec soin: un équipement frais (voir la rubrique ”matériel”), et une gourde pour vous hydrater correctement pendant la pratique.

 

Les pré-requis:

C’est simple: il n’y en a pas ! Chacun est accueilli avec ses capacités, ses acquis et ses marges de progression. Le/la professeur(e) est attentif/ve aux particularités de chaque personne, pour que chacun(e) puisse progresser à son rythme sur les points qui lui tiennent à coeur.

 

Pendant la pratique:

Les maîtres mots sont: le plaisir, la bienveillance, et le respect, envers les autres et envers soi. Il n’y a pas de comparaison, encore moins de compétition. Il n’y a pas non plus d’idéal à atteindre.; cet idéal n’existe pas. 

 

Après la pratique:

Buvez suffisamment, prenez le temps de revenir dans le mouvement, et si possible ne vous précipitez pas vers votre prochain rendez-vous et prenez le temps de revenir au rythme du quotidien en respectant une période de transition.

Si le coeur vous en dit et si votre emploi du temps le permet, restez encore un peu en notre compagnie autour d'une boisson chaude et échangeons les un(e)s avec les autres.

Laissez rayonner les bénéfices de votre séance de Yoga sur le cours de votre journée et faites-en profiter ceux qui vous croiseront.

 

A quel rythme pratiquer ?

Le Yoga permet de se rencontrer soi-même lors de rendez-vous réguliers. Lors des séances, nous nous mettons un instant à l’écart des bruits du monde pour mieux entendre sa musique. Nous prenons la décision consciente de nous poser, de calmer notre mental et notre système nerveux. Nous récupérons. Cette décision est déjà en soi une étape de grande valeur, fût-elle ensuite tenue avec une fréquence modeste. 

Puis quand notre expertise s’affine, les effets de la pratique débordent l’instant circonscrit du cours pour rayonner dans les moments puis les jours qui suivent, avant que de se diffuser peu à peu dans notre quotidien. Alors nous savons spontanément nous respecter, récupérer dans les moments de tension, et finalement orienter nos vies de façon la plus satisfaisante pour notre épanouissement. Il faut du temps pour que ces réflexes s’instaurent, et donc un peu de patience. Aussi, si l’apprentissage est au début d’une fréquence insuffisante pour que vous en constatiez les effets positifs et que puisse s’ancrer en vous la conviction qu’il vous faut revenir régulièrement, vous risquez de perdre la motivation.

Mais alors, quelle est la fréquence recommandée ? A chacun de s’ajuster à son potentiel et aux possibilités offertes par son agenda, mais l’expérience montre que le Yoga permet déjà de progresser régulièrement, en douceur, avec une pratique hebdomadaire. Il est par contre nécessaire d’être régulier et d’y placer une intention. En effet, le Yoga n’est pas une gymnastique, il est une voie de croissance personnelle. L’assiduité, une forme de discipline, font partie intégrante de l’apprentissage. C’est ainsi que nous mesurons nos limites, nos résistances, mais aussi nos forces et nos capacités, bien plus élevées que nous l’avions imaginé. Quand nos efforts portent leurs fruits, alors la confiance nous vient. Un cercle vertueux s’installe. Notre efficacité personnelle nous renforce et nous porte, et nous en faisons également bénéficier notre entourage.

Si vous voulez intensifier le rythme, soyez conscient de vos limites physiques et psychiques, respectez-vous ! Le risque encouru est de se blesser, mais surtout de se lasser brutalement et de cesser la pratique. Ne pratiquez seuls que si vous en ressentez le besoin et/ou l’envie, il n’y a aucune obligation! Cela vous paraît peut-être évident, mais il est bon de le rappeler. Rappelez-vous également que sans le regard correcteur du/de la professeur(e), vos exercices seront exécutés avec moins de précision et les erreurs de positionnement plus fréquentes.

 

La condition physique

Le Yoga est une discipline qui renforce le corps dans toutes ses fonctionnalités, sans brutalité. Néanmoins, comme toute discipline sportive, il peut provoquer des incidents, principalement musculaires et/ou articulaires. Le KY intégrant également un travail cardio-respiratoire parfois intense, il peut en outre être contre-indiqué en cas de faiblesse cardiaque.

Il est de la responsabilité du/de la professeur(e) de vous prévenir des risques, de respecter les règles prudentielles de sa profession, d’adapter son cours au niveau de ses élèves, et de contracter une assurance. Mais il/elle n’est pas docteur(e) en médecine et ne peut ni diagnostiquer ni prescrire, ni connaître les pathologies qui potentiellement vous affectent. 

N’oubliez pas que vous êtes responsable de votre corps. Si vous avez le moindre doute, il vous faut vous assurer auprès de votre médecin que votre condition physique vous permet de suivre un cours de Yoga. Une fois cette assurance prise, votre pratique doit à tout instant être respectueuse de votre corps. Vous devez être à l’écoute des signaux qu’il vous envoie, compétence que le Yoga vise précisément à développer, et cesser l’exercice dès que vous ressentez une douleur inhabituelle qui dépasse l’inconfort normal et passager d’un effort musculaire exigeant. 

 

 

Comment se préparer a une séance thématique de PP? 

Y a-t-il des pré-requis ?

 

Il n’y a strictement aucun pré-requis, à part de parler suffisamment bien la langue française pour comprendre ce qui sera exposé. Le concept de ces séances est en effet de diffuser les concepts ainsi que des méthodes pratiques de la PP, de sorte que chacun puisse s’en saisir pour améliorer sa qualité de vie et son épanouissement personnel.

Les séances peuvent être pratiquées en groupes plus ou moins étoffés en nombre de personnes. Il est recommandé de venir dans une tenue confortable, car il se peut que nous ayons à expérimenter des petits exercices (par exemple respiratoires et/ou méditatifs), et muni d’un petit matériel qui vous permette une éventuelle prise de notes.

Nous vous proposerons toujours des boissons chaudes et quelques douceurs réconfortantes; vous n’aurez donc pas besoin d’amener de quoi vous désaltérer ou vous restaurer. 

Lorsqu’il s’agit d’une suite cohérente de séances thématiques, il est par contre probable que vous emporterez avec vous certains ”devoirs” à faire à la maison. Il s’agira tout au plus d’exercices très simples vous permettant de mieux vous connaître et/ou de mettre la focale sur un des aspects de votre vie cognitive. Dans ce cas, vous viendrez à la séance suivante avec votre vécu relativement à ces petits exercices et nous en parlerons ensemble, si vous en êtes d’accord bien entendu.

Venez comme vous êtes, sans appréhension. Vous ne vous exprimerez que si vous en avez le désir, et il n’y aura ni jugement, ni comparaison. Juste une mise en commun de vécus/savoirs et une entraide bienveillante, d’où peuvent émerger l’intelligence collective et, nous l’espérons, une forme de sérénité. 

Comment se préparer a une séance de massage sonore ? 

Y a-t-il des pré-requis ?

Il n'y a strictement aucun pré-requis. Pas non plus de matériel ou de tenue spécifique à amener. Tout au plus est-il recommandé de venir en tenue souple et relativement légère, le massage se pratiquant habillé et en posiiton allongée.

Bienvenue !